L’ombre du Moi

Entre double et miroir

10ème colloque BBADOS
samedi 2 décembre 2023

10ème colloque BBADOS

Samedi 2 décembre 2023 - Maison de la Chimie, Paris

PRESENTATION DE LA JOURNEE

 

Quelle est la lumière qui donne une ombre au Moi ?
Comment la genèse du « Je » est aussi l’ombre d’un « Autre » déjà en devenir ?
Comment cette genèse interne pour une part énigmatique, prend-elle en compte l’ombre des représentations du Moi parental ainsi que son intériorisation ?
Comment, chez les « thérapeutes », ce Moi en devenir peut-il être parfois relégué au second plan au profit d’une quête de l’énigme des enjeux psychiques de ce devenir ?

Le bébé passe ainsi d’un monde anobjectal à un monde objectalisé, soit du sentiment d’être au sentiment d’exister, et dans l’entre-deux il se trouve confronté au pressentiment de l’objet … et de son futur Moi non encore subjectivé.
Pressentiment de l’objet et pressentiment du Moi sont en effet indissociables.
Telle est l’ombre initiale du Moi qui se fonde sur l’investissement des liens avant même le repérage du Moi et de ses objets.
Après une enfance au cours de laquelle l’insouciance de l’enfant doit faire face aux exigences des réalités internes et externes, l’adolescence surgit avec des expressions significatives du type : « je me sens vide », rappelant le danger de la solitude et l’isolement en quête – au minimum – d’une ombre du Moi.
Le langage lui-même est attaqué dans sa fonction de dénomination des affects et des représentations conflictuelles. Cette anesthésie de la parole partagée laisse au Moi peu d’espace pour exister même dans ce qui en serait encore son ombre. Le risque de faire flamber les pulsions menace alors d’induire une désymbolisation au prix d’une confusion entre la réalité et l’imaginaire.
Du temps de la prime enfance à celui de l’adolescence, notre travail ne repose-t-il pas sur l’intérêt accordée à cette ombre et ne consiste-t-il pas à en repérer les contours, à en délier les confusions et à en éclairer les alentours ?
Souhaitons que les interventions de ce colloque nous fournissent un éclairage qui puisse néanmoins conserver … sa propre part d’ombre.

Alain Braconnier et Bernard Golse

Inscription En présentiel
Réservation en ligne jusqu'au 1er décembre 2023 ou sur place le jour J.
Inscription En distanciel
Streaming : direct et/ou différé : le lien de connexion vous sera transmis par email la semaine du colloque.

Programme

8h30

Accueil des participants

Samedi 2 décembre 2023 - Maison de la Chimie, Paris
9h00

Introduction par Bernard Golse et Alain Braconnier

9h15 - 11h00
1ère table ronde

Tout pour moi !

Marion Robin

« Continuez sans moi » : lorsque les assises corporelles disparaissent
« L’ombre n’entendit dans ce lieu d’autre bruit qu’un battement régulier qu’elle reconnut être celui de son propre cœur ». Stéphane Mallarmé, Igitur. Oeuvres complètes.

Alexandre Morel

Objet, où es-tu donc quand tu n’es pas là ?
« Les miroirs feraient bien de réfléchir avant de renvoyer les images » Jean Cocteau, Le sang d’un poète.

Catherine Chabert

Que devient l’ombre de Narcisse lorsque la petite fille se transforme en femme ?
« L’enfant aura plus de chance que ses parents, il ne sera pas soumis aux nécessités dont on a reconnu qu’elles dominaient la vie. Maladie, mort, renonciation à la jouissance, restrictions de sa propre volonté ne vaudront pas pour l’enfant (…) ll sera effectivement le centre et le cœur de la création. » Freud, 1914, OCP, XII, p. 234

11h00 - 11h30 : Pause
11h30 - 12h45
2ème table ronde

Se penser, penser l’autre

Jacques Angelergues

Des sens au sens, un chemin à sens unique ?
« Un enfant vit de ses perceptions ; il faut les éteindre pour grandir et devenir un intellectuel. Moi, je suis restée une enfant. » Joan Mitchell

Maurice Corcos

Histoire de l’ombre et formes pensantes borderlines
« Loin de moi, j’existe en moi. Hors de qui je suis. L’ombre et le mouvement en quoi je consiste Tout s’échappe et s’évapore. Sans cesse je sens que j’ai été autre Que j’ai ressenti autre, Que j’ai pensé autre » Fernando Pessoa

12h45 - 14h00 : Pause Déjeuner
14h15 - 16h00
3ème table ronde

L’ombre des fantômes

Sarah Bydlowski

Construction de l’objet et empiètements du moi.
« Pour pouvoir engendrer une étoile qui danse, il faut en soi-même encore avoir quelque chaos » Nietszche, Ainsi parlait Zarathoustra

Fanny Dargent

Parler, à l’ombre du corps.
« J’ai touché ma lèvre pour voir / ce qui n’est pas possible aux yeux / J’ai touché les mots sur ma lèvre / Mais les mots ne tenaient à rien Je n’avais plus l’ombre de lèvre Je n’avais plus l’ombre de mots / C’est pourtant ce devait être / Quelque part l’ombre de quelqu’un » Aragon, Les adieux

Hélène Suarez-Labat

L’ombre de mon père
« Et je devins maigreur, pâleur, absence, je ne voulus pas parler, il ne fallait pas que l’on reconnût ma voix, je ne voulais pas voir, être vu, je frôlais les murs en marchant : j’étais une ombre aux pas glissants ». Pablo Neruda, La timidité, Mémorial de l’ile Noire

16h00 - 16h30 : Pause
16h30 - 18h30
4ème table ronde

Archéologie du double

Sylvain Missonnier

Métamorphoses pendant la grossesse : du double de soi à l’enfant à naître
« Mais celui qui me gouverne, quel est-il, cet invisible ? Cet inconnaissable, ce rôdeur d’une race surnaturelle ? » Maupassant, Le Horla

Johann Jung

L’ombre incarnée du double. Incorporation et vacillement identitaire.
« Et je rôde entre les parois obscures de moi-même et j'attends le moment de découvrir mon ombre » Josefina de la Torre, 1907-2002

Anne Brun

Le travail de la sensorialité dans les dispositifs analytiques : se dégager de l’ombre de l’objet
« On a cédé sa place à l’ombre (…)  Ecoute, je suis l’ombre d’une ombre qui s’est enlisée. » Henri Michaux, La ralentie

18h30

Conclusions

par Alain Braconnier et Bernard Golse

Intervenants

  • Jacques Angelergues

    Psychiatre, pédopsychiatre, psychanalyste (SPP)

  • Alain Braconnier

    Psychiatre, psychologue, psychanalyste, ancien directeur général de l’ASM13, Paris. Responsable des formations APEP et Insight

  • Anne Brun

    Professeur de psychopathologie et psychologie clinique, directrice du CRPPC, Université Lumière-Lyon 2

  • Sarah Bydlowski

    Psychanalyste (SPP), Directrice du Département de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’ASM13, Paris. Membre HDR du PCPP de Université de Paris-Cité

  • Catherine Chabert

    Professeur de psychologie clinique et de psychopathologie à l’Université de Paris-Cité, psychanalyste (APF)

  • Maurice Corcos

    Professeur de psychiatrie infanto-juvenile à l’Université de Paris, Chef du Département de Psychiatrie de l’Adolescent et du Jeune Adulte à l’Institut Mutualiste Montsouris

  • Fanny Dargent

    Psychanalyste et Professeure de psychopathologie clinique à l'Université Paris Cité

  • Bernard Golse

    Pédopsychiatre, Professeur émérite de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de Paris, psychanalyste (APF), Président de l’Association Européenne de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent (AEPEA). Fondateur et directeur de l’Institut Contemporain de l’Enfance

  • Johann Jung

    Maître de conférences en psychologie et psychopathologie cliniques à l’Université Lyon-2, enseignant de psychopathologie clinique à l’École des Psychologues Praticiens de Lyon

  • Sylvain Missonnier

    Professeur de psychologie clinique de la périnatalité et de la première enfance à l’Université de Paris-Cité, psychanalyste (SPP)

  • Alexandre Morel

    Psychologue, docteur en psychologie, psychanalyste, Institut Mutualiste Montsouris

  • Marion Robin

    Psychiatre, Département de psychiatrie de l’adolescent et du jeune adulte de l’Institut Mutualiste Montsouris

  • Hélène Suarez-Labat

    Psychologue clinicienne, psychanalyste (SPP), Professeur associée du Laboratoire PCPP de l’Université de Paris, Vice-Présidente de la Société du Rorschach

Plan d'accès

Maison de la Chimie Paris‍
28 bis rue Saint-Dominique 75007 Paris

Métro
Invalides (lignes 8 et 13),
Assemblée Nationale (ligne 12)

RER
Esplanade des Invalides
(ligne C)

Esplanade des Invalides (bus 69),
Invalides (bus 93)

Lucie Saurel
Le Carnet PSY
15 rue Bréa – 75006 Paris
06 67 48 94 16
Disponible les lundis, mardis matin, mercredis matin et vendredi.

Organisation

Alain BRACONNIER / APEP – ASM13 – Insight
Bernard GOLSE / AEPEA – Institut Contemporain de l’enfance
Manuelle MISSONNIER / Le Carnet Psy

Le Carnet PSY

Outil indispensable pour les psychiatres, psychologues, psychanalystes, psycho -thérapeutes, la revue Le Carnet PSY informe des manisfestations, analyse ces événements, approfondit un sujet dans le cadre d’un dossier et donne la parole à une personnalité dans un entretien. Le Carnet PSY témoigne de l’actualité des enjeux thérapeutiques de tous les âges de la vie. Les étudiants et les praticiens ont un guide pour s’orienter dans le dédale des informations et des éléments de réflexion critique.
http://www.carnetpsy.com/

Institut Contemporain de l’Enfance

Né du désir de transmettre et de la volonté de repenser les conditions du soin psychique, et conçu comme un espace pour penser le soin psychique dans le champ de l’enfance (bébés, enfants et adolescents), l’Institut Contemporain de l'Enfance se veut un espace de militance pour donner du sens et soulager les souffrances des enfants et de leurs familles. Ceci afin que le soin psychique dans le champ de l’enfance ne se réduise pas uniquement à des aspects purement opératoires et comportementaux. En référence clairement assumée à la psychanalyse et à la psychopathologie, ses actions s’appuient sur la pédagogie, les arts et la culture qui peuvent apporter beaucoup à la créativité thérapeutique et à sa diffusion en direction du grand public.
http://www.icenfance.org

AEPEA

Fondée en 1996, à l’initiative du Pr Michel Soulé, l’Association Européenne de Psychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent a pour objectif de valoriser, à l’échelle européenne, l’axe psychopathologique de la clinique et de la réflexion théorique en matière de psychologie, de psychiatrie et de psychothérapie du bébé, de l’enfant et de l’adolescent, de faciliter les collaborations internationales, et de sensibiliser à ces diverses questions les pouvoirs publics des états européens.
https://www.aepea.org

APEP

L’Association Psychanalyse et Psychothérapies, créée en 2002, a pour objet de promouvoir en France, en relation avec les collègues francophones, une formation professionnelle, des séminaires et un « Cercle de rencontres » sur le rôle de la psychanalyse dans les soins psychothérapiques.
http://apep-psy.com

PCPP

Laboratoire de Psychologie Clinique, Psychopathologie, Psychanalyse (PCPP)
https://u-paris.fr/pcpp/

CRPPC

Centre de Recherche en Psychopathologie et Psychologie Clinique
https://crppc.univ-lyon2.fr/

télécharger la brochure
Colloque partenaire

Les vidéos

Retrouvez le colloque en REPLAY ici
pour tous les inscrits

Le colloque en vidéo

L'accès aux vidéos du colloque est offert à tous ceux ayant acheté une place présentielle ou distancielle de cette première édition.
Il est également possible d'acheter un accès illimité au REPLAY de cette journée pour 80,00€

Connectez-vous

Avec les identifiants ayant servis à l'achat de votre place

Mot de passe oublié

Accès au REPLAY

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble des vidéos du colloque

80,00€ pour les 4 vidéos

Acheter l'accès au REPLAY
1ÈRE TABLE RONDE

Tout pour moi !

2 décembre 2023 : 9H15 - 11H00
2ÈME TABLE RONDE

Se penser, penser l’autre

2 décembre 2023 : 11H30 - 12H45
3ÈME TABLE RONDE

L’ombre des fantômes

2 décembre 2023 : 14H15 - 16H00
4ÈME TABLE RONDE

Archéologie du double

2 décembre 2023 : 16H30 - 18H30
L’ombre du Moi

Entre double et miroir

1
2
3
4
5
Choisissez votre mode de participation :
En présentiel
Réservation en ligne jusqu'au 1er décembre 2023 ou sur place le jour J.
En distanciel
Streaming : direct et/ou différé : le lien de connexion vous sera transmis par email la semaine du colloque.
Nombre de places en distanciel limitée
Place réservée aux abonnés carnet psy
90€
Place pour particulier
100€
Place pour étudiant ou chomeur
50€
institution ou formation permanente
200€
Non merci
Place Colloque +
Abonnement
intégral
145€ au lieu de 170€
Place Colloque +
Abonnement
CAIRN
205€ au lieu de 235€
J'habite en France
145€ au lieu de 170€
J'habite à l'étranger
170€ au lieu de 190€
1 place pour le 10ème colloque BBADOS
particulier, présentiel
85,00€
Abonnement 1 an Carnet PSY + CAIRN
France metropolitaine
120,00€
Offre spéciale
-25,00€
Total :   205,00€
Valider